notting hill with love...actually de ali mc namara


 

 

Note : 4.5/5

Une lecture plaisante, drôle et insouciante. Un véritable instant cinéma.

 

 

Extrait :

" Quand est-ce que tu vas comprendre, Scarlett, que tu ne vis pas dans un film, mais un monde bien réel peuplés de gens bien réels ! Et tu sais quoi ? Si tu continues à jouer comme ça avec ceux qui t'entourent, tu peux tirer un trait sur ton happy end ..."

 


Intrigue du roman :

 

A 23 ans, Scarlett a tout pour être heureuse. Pourtant, la vie semble bien terne à cette fan de comédies romantiques. Elle  s'en évade alors à la moindre occasion en rêvant sa vie comme celle d'une héroïne de cinéma, au grand désespoir de son entourage.
Son père, abandonné par sa femme alors que Scarlett n'avait que 6 mois, craint que sa fille ne se perde, comme sa mère avant elle, en poursuivant des chimères. Quant à David son fiancé, aussi romantique qu'un hérisson, il espère que sa bien aimée va redescendre rapidement sur terre et cesser ses idioties.
C'est donc avec enthousiasme qu'elle accepte la proposition inespérée de Maddie, sa meilleure amie, qui lui offre la possibilité de vivre un mois à Notting Hill, quartier huppé de Londres où a été tourné l'un de ses films favoris. 
Alors que son père et David espèrent que cette parenthèse permettra à Scarlett de se ressaisir et comprendre que s'évader dans des fantasmes cinématographiques n'a pas de sens, celle-ci a, au contraire, la ferme intention de vivre des instants cinéma afin de leur démontrer que le cinéma s'imprègne du réel. 

Scarlett est cependant loin d'imaginer à quel point ses actes vont bouleverser non seulement sa vie mais aussi celle des autres. Sera-t-elle alors capable de prendre les bonnes décisions et d'en assumer les conséquences ? 


Critique :

 

Ali Mc Namara nous livre ici un roman Chick Lit à l'écriture fluide, aux dialogues savoureux et aux personnages riches de petits détails qui les rendent crédibles.
L'héroïne quelque peu agaçante avec ses parallèles ciné incessants n'en est pas moins attachante et touchante. Les autres protagonistes qui gravitent autour d'elle sont construits avec un réalisme bluffant. On arrive facilement à se projeter en chacun d'eux et à partager leurs sentiments ou émotions.  
C'est drôle, léger, parfois émouvant. Le rocambolesque de l'histoire rend le lecteur accro s'il accepte de se laisser porter.
La fin du livre est délectable et digne des meilleures comédies romantiques. Un de ces instants ciné que toute femme aimerait vivre. Je ne vous en dis pas plus...
Je pose deux bémols à ce roman pour être tout à fait objective.
Le premier étant que pour pouvoir pleinement l'apprécier il est très fortement conseillé d'avoir vu une bonne partie des films suivants: Autant en emporte le vent, Love Actually, Quand Harry rencontre Sally, Coup de foudre à Notting Hill, Bridget Jones, Pretty Woman, Nuit blanche à Seattle, Quatre mariages et un enterrement, Jerry Maguire, Elle et lui, Un mariage trop parfait, Le père de la mariée, Le Diable s'habille en Prada. 

Dans le cas contraire, je crains que le lecteur ne se sente largué, tout comme le sont David ou le père de Scarlett d'ailleurs. Comprendre les subtilités des instants ciné auxquels notre héroïne compare les événements qu'elle vit deviendra alors plus compliqué et enlèvera probablement tout intérêt au livre.
Pour ma part ayant vu environ 75 à 80 % des films cités, j'ai pu percuter même si parfois il m'a fallu faire appel à des souvenirs lointains.
Pour ceux que je n'avais pas vus, j'ai eu l'impression qu'il me manquait un petit quelque chose mais cela n'a heureusement pas gâché mon plaisir.
Si vous aimez les comédies romantiques et que vous n'avez pas vu ces films c'est peut être une bonne occasion de le faire. Pour les autres, vous aurez probablement envie de revoir certains d'entre eux pour votre plus grand plaisir. 
Le second bémol porte sur les 15 à 20 premières pages trop "comme par hasard" et avec certains clichés, mais passée cette première impression, on entre dans l'histoire totalement et s'est donc oublié. 

Le titre s'explique évidemment par l'intérêt que porte l'héroïne au cinéma mais ce clin d'œil plus particulier à Coup de foudre à Notting Hill et Love actually, correspond à une sorte d'alpha et d'oméga du roman, ce que vous comprendrez après l'avoir lu.
Au final c'est une lecture plaisante, insouciante et délassante à l'instar d'un bon bain chaud aux senteurs envoutantes dans une ambiance tamisée, bercée par la douce mélodie de votre musique préférée. Délicieux.




Écrire commentaire

Commentaires : 0

Mise en ligne le 23 mars 2016

MAJ le 19 avril 2016