JESUS CONTRE HITLER, L'INTEGRALE, DE NEIL JOMUNSI


 

Note : 3/5

Pulp loufoque et décalé pour les vrais amateurs.

 

Extrait :

 « - Mais ton Père, ce n’est pas Dieu ? Enfin, je veux dire, il ne peut pas construire ce qu’il veut ?
- S’il avait deux doigts de jugeote, il se fabriquerait un sonotone. Histoire d’entendre ce qui se dit ici-bas. »

 

N'existe qu'en version numérique.

 


Intrigue du roman :


Episode 1 : Zombies nazis en Sibérie
L’agence B est une unité secrète américaine en plein cœur de Washington. A sa tête se trouve un curieux trentenaire gringalet, aux cheveux longs hirsutes, à la barbe noire et addict au bâton de réglisse, plus puissant que le Président des Etats Unis du nom de John J. Christ.
Il intègre à son équipe pluridisciplinaire, David Goldstein, le meilleur soldat de l’US Army. Ce dernier est alors loin d’imaginer que John est bien le fils de son Père et qu'il va devoir se battre contre le plus grand psychopathe que la terre ait portée, en la personne d’Hitler, toujours vivant et voulant plus que jamais conquérir le monde en cette fin des années 60.

Episode 2 : Tentacules en folie
Une puissante secousse sismique en plein cœur du Pacifique va conduire John et David à repartir en mission pour sauver l’humanité. La cité engloutie de R’Lyeh, la cité des dieux morts,  vient en effet de crever la surface de l’océan annonçant le réveil tout proche du Grand Cthulhu, une créature visqueuse, répugnante et dangereuse. Hitler va s’inviter à la fête.

Episode 3 : Heil Yéti
Cette fois, nos deux compères se rendent au Tibet après avoir reçu un tuyau signalant la présence d’Hitler à Lhassa où il aurait pris contact avec le Yéti.

Episode 4 : Enfers et en os
David, Mc Gally et Lovecraft vont déployer tous les moyens pour sortir John des enfers où se trouve également Hitler et son armée. Ils vont bénéficier d’une aide aussi utile qu’inespérée, en la personne de la fille de Lucifer, une adolescente rebelle qui ne rêve que d’une chose : sortir des enfers pour aller faire du shopping. 


Critique :


La relation entre nos deux héros aux caractères bien trempés est drôle et nous vaut des dialogues décalés et plutôt distrayants.
Bien que le titre « Jésus contre Hitler » puisse sembler prometteur, la lecture est décevante si on attend quelque chose d’élaboré.
On est plutôt sur une série pulp qui doit être lue au quatrième degré. Les histoires sont improbables et les situations totalement loufoques. 
Le premier épisode est particulièrement court ce qui donne le sentiment d’un truc vite expédié et creux. Au fur et à mesure des épisodes, les choses sont un peu plus étoffées. Ils se lisent rapidement au regard du nombre de pages et d’une écriture simple. 
Une série de Neil JOMUNSI, vite lue mais tout aussi vite oubliée.
Seuls les vrais amateurs de ce genre littéraire décalé apprécieront.




Écrire commentaire

Commentaires : 0

Mise en ligne février 2016

MAJ 30 mars 2016