NEIL JOMUNSI

 

Neil JOMUNSI de son vrai nom Julien Simon, vit à Berlin, en Allemagne avec sa femme. D'une trentaine d'année il est père de jumeaux.

 

Il a passé son enfance en France, à la campagne puis 12 ans à Paris où il a fait ses études de cinéma.
Il a étudié la réalisation cinématographique et l’écriture de scénario pendant trois ans, travaillé dans une librairie dans le cadre de petits boulots.


Depuis tout petit il aime raconter des histoires et a d’abord écrit sur son temps libre pour son propre plaisir. C’est à la suite de son départ vers l’Allemagne, après que sa femme y ait trouvé un travail, qu’il s’est consacré véritablement à l’écriture.


Neil est devenu l’un des fondateurs d’une maison d’édition numérique, Walrus, spécialisée dans le pulp et le fantastique. Il est un geek bien ancré dans son temps, mais n’en est pas moins adepte de la poésie britannique du 18ème siècle.


En 2013-2014 il se lance dans un projet fou d’écrire et publier 52 histoires en un an, soit une par semaine, en s’appuyant sur la formule de Ray Bradbury : « Ecrivez des histoires courtes une par semaine […] Et je vous mets au défi d’en écrire 52 mauvaises. C’est impossible. »
Les abonnés pouvaient ainsi bénéficier chaque semaine sur le net de ses histoires. Il est allé jusqu’au bout de son challenge et a bien écrit 52 nouvelles. 109 personnes ont souscrit un abonnement et 716 nouvelles ont été vendues en numérique. Sur son blog, il dresse un bilan de cette aventure à mi chemin entre l’abonnement direct et l’autoédition numérique. Cet épisode de sa vie a conforté Neil JOMUNSI dans sa volonté de faire de l’écriture un métier.
Il compte renouveler l’expérience rapidement, à raison peut-être d’un texte par mois au regard de la naissance de ses jumeaux qui accaparent beaucoup de son temps, puis à nouveau un texte par semaine. Une sorte d’addiction à ce genre d’exercice est en effet née de sa première expérience. D’autres auteurs ont d’ailleurs, depuis, envisagé de tenter l’aventure.

 

Son univers d’écriture est celui du fantastique décalé. Ses inspirateurs sont des auteurs comme Ray Bradbury, Neil Gaiman ou H. P. Lovecraft.


Cet auteur est multitâches car il écrit des romans, des feuilletons pulps déjantés, des essais, des nouvelles mais aussi des pièces de théâtre et des courts métrages.

 

Son pseudonyme est un mélange des lettres de son véritable nom.

Accédez à la critique de " Jésus contre Hitler, l'intégrale ".



Écrire commentaire

Commentaires : 0

Mise en ligne février 2016