carnages de maxime chattam


 

 

Note : 3.75/5

Bon roman mais trop court. Il nous manque quelque chose.

 

Extrait :

" Trois lycées en trois semaines. Trois gamins qui pètent les plombs et qui flinguent leurs potes avant de s'en mettre une en pleine tête ! Tu ne trouves pas ça alarmant ? C'est quoi  ? "

 


   


Intrigue du roman :

 

Moins de dix minutes, c'est le temps qu'il a fallu à un garçon de 17 ans pour tuer 14 de ses camarades, en blesser 21 autres, en traumatiser des centaines et finir par se tirer une balle dans la tête.
Malheureusement, après le Lycée Village Académy de Harlem, deux autres lycées vont être frappés du même mal en l'espace de trois semaines.
Pour le lieutenant Lamar Gallinéo, colosse afro-américain de plus de deux mètres, une course contre la montre est engagée. Il faut faire cesser ces carnages et débusquer celui qui est derrière tout ça. Car Lamar en est persuadé, quelqu'un manipule ces adolescents.


Critique :

 

L'écriture est fluide et agréable.
L'histoire est haletante et ne souffre d'aucun temps mort.

Maxime Chattam va droit à l'essentiel. Aucune fioriture donc dans un roman qui s'apparente plus à une nouvelle au regard de son nombre de pages. 

Moins de 100 pages conduisent à une histoire extrêmement condensée qui ne permet ni de s'attacher aux personnages dont on sait peu de chose, ni de s'impliquer dans l'enquête. Tout va très vite, trop vite. On aurait aimé avoir plus d'explications.
Bon roman mais trop court. Dommage. Il nous manque quelque chose.




Écrire commentaire

Commentaires : 0

Mise en ligne le 19 mars 2016

MAJ le 19 avril 2016