un si beau jour de susan mallery


 

Note : 3.5/5 

Lecture légère et optimiste mais sans réelle émotion.

 

Extrait :

"A peine eut-il franchi le seuil qu'elle fut aussitôt troublée par la proximité de son corps mince et musclé, vêtu pour l'occasion d'un jean et d'une chemise blanche à manches longues. Ses yeux avaient-ils toujours été aussi bleus ? se demanda-t-elle, savourant le plaisir de le regarder."    

 


Intrigue du roman :

 

Après 10 ans passés dans les cuisines d'un grand restaurant de Los Angeles avec son mari Aaron, Jenna a fini par perdre toute confiance en elle sous l'emprise de cet homme qui, non content d'être infidèle, s'appropriait ses meilleures idées tout en dénigrant son travail.

Mais cette vie, qu'elle considère comme pathétique est aujourd'hui finie. A presque 32 ans et en pleine procédure de divorce, Jenna a en effet décidé de reprendre les choses en mains et c'est à Georgetown au Texas, une ville dans laquelle elle a passé une enfance et une adolescence merveilleuses auprès de parents adoptifs aimants, qu'elle compte le faire.

De nouveau heureuse, entourée de ses parents, de Violet, son employée devenue amie et à la tête d'un commerce florissant, Jenna n'imagine pas à quel point leur vie à tous les quatre va être bouleversée, lorsque débarquent dans sa boutique, Tom et Sérénity, un gentil couple à l'allure hippie. 

Amour quand tu nous tiens, tu fais des miracles...


Critique :

 

L'écriture de Susan MALLERY est fluide et agréable.
Les personnages sont tous très bien construits. Cependant, il y a trop de perfection, notamment chez Jenna, l'héroïne, ce qui qui peut finir par exaspérer et ne m'a pas permis de m'attacher à elle. En revanche, le personnage de Violet, complexe et au lourd passé, est bien plus intéressant. Faire de Violet l'héroïne aurait pu apporter une toute autre résonance au roman. 
D'ailleurs, c'est surtout ce personnage qui nous permet d'avoir droit à quelques trop rares moments plus profonds, moins "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Cela reste malgré tout insuffisant pour ceux qui recherchent plus de vraisemblance et de fond.

Environ 95 % des événements sont prévisibles ce qui enlève beaucoup d'attrait à l'histoire, sans compter le côté un peu trop bisounours. 
Ce livre semble plus approprié aux vrais amateurs de romance à qui il apportera, par sa légèreté et son optimisme, un bon moment sans pour autant être inoubliable. Pour ma part, l'auteure n'a pas vraiment réussi à me faire passer d'émotion, même si ce fut une agréable lecture détente.




Écrire commentaire

Commentaires : 0

Mise en ligne le 2 mars 2016

MAJ le 23 juillet 2016